NOTRE SAVOIR-FAIRE

Anne-Lise Fraisse est fille et petite-fille de vignerons et vigneronnes depuis plus de 7 générations en Pic Saint Loup.

En 2005, Anne-Lise repris d’une main de maître l’héritage de ses parents, Christian et Myriam, le Domaine de Villeneuve, situé à Claret au cœur de l’AOP Pic Saint Loup. Parmi les précurseurs de l'appellation, Christian et Myriam ont œuvré à faire reconnaître leur terroir dès 1980.

Ce vignoble familial s’étend sur les différents terroirs de l’appellation, de Claret jusqu’au pied de l’Hortus à Valflaunès.

 

Fruit de l'héritage de sa mère originaire du Mazet de Valflaunès et de son père originaire de Claret, son vignoble de 50 hectares est conduit en agriculture raisonnée sous la bienveillance de son mari apiculteur.

Désormais, Anne-Lise apporte sa pierre à l’édifice en créant de belles cuvées où elle perpétue le savoir-faire familial avec une touche de modernité.

 

Anne-Lise propose aux amateurs de venir la rencontrer dans son caveau de dégustation datant du XXIIème siècle pour découvrir ses vins. Des méthodes novatrices comme la vinification intégrale ont permis de perpétuer le savoir-faire familial et la notoriété de ses vins.

domaine-de-villeneuve-photo-aspheries-00
domaine-de-villeneuve-photo-aspheries-00

NOS VINS

Ainsi depuis plus d'une dizaine d'année, ses cuvées obtiennent de nombreuses médailles à des concours réputés comme le Concours Général de Mâcon auquel le millésime 2016 de sa cuvée « Chant des Roches » a eu une médaille d'or en 2018.

En 2005, elle crée le « Fol'Envie », issu d'une vinification intégrale en barriques neuves de chêne français pour exprimer toute la fraîcheur et l'aromatique de ses plus belles Syrah. Le millésime 2016 a reçu deux étoiles au Guide Hachette.

NOS MIELS

Situées à Claret (34), les abeilles de Bernard trouvent des conditions climatiques favorables pour passer l'hiver.

 

Après l'hivernage dans la garrigue environnante du Pic-Saint-Loup, dès le début du printemps, il faut élever de nouvelles reines. Cet élevage de reines permet de remplacer ou renforcer les ruches les plus faibles et ainsi d'avoir des colonies plus peuplées lors des miellées à venir.

 

A la belle saison, les transhumances se succèdent au gré des floraisons pour obtenir une grande variété de miels de qualité.

 

Bernard déplace ses ruches sur plusieurs départements : de l'Hérault, jusqu'en Haute-Loire.

téléchargement.png